Décès de Ronit Matalon, lauréate 2013 du Prix Alberto-Benveniste de littérature
Partager

La romancière Ronit Matalon, une des grandes figures de la littérature israélienne contemporaine, est décédée jeudi à l’âge de 58 ans des suites d’un cancer, a annoncé le quotidien Haaretz pour lequel elle avait travaillé plusieurs années. Elle avait obtenu plusieurs récompenses, dont le prix Bernstein en 2009 pour son septième roman, Le Bruit de nos pas, l’histoire très largement inspirée par sa vie d’une famille de juifs égyptiens qui s’installe dans une banlieue pauvre de Tel-Aviv dans les années 1960. Elle-même expliquait être «une Séfarade qui s’en est sortie». Le Bruit de nos pas a été traduit en français en 2012 (Stock) et fut récompensé en 2013 du prix Alberto-Benveniste de littérature.

L’annonce de sa disparition dans Le Figaro