Colloque: « De génération en génération. Legs patrimoniaux et culturels dans les sociétés juives du passé » (Paris, 28 mai 2018)
Partager

Télécharger le programme au format PDF

 Centre Alberto-Benveniste, École pratique des hautes études, PSL

Centre Roland-Mousnier, UMR 8596, CNRS / Sorbonne Université

 

De génération en génération 

Legs patrimoniaux et culturels dans les sociétés juives du passé

 

Maison de la Recherche – PSU

28, rue Serpente, 75006 Paris – Salle D 035

 28 mai 2018

Léguer, c’est donner ce que l’on possède. Le patrimoine objet de la mutation, qu’il soit matériel ou symbolique, appelle des processus de dévolution dont les modalités peuvent mettre au jour des logiques individuelles ou collectives, voire communautaires, dans le cadre de l’expérience minoritaire. Cet objet constitue donc un angle d’analyse particulièrement intéressant pour étudier la complexité des sociétés du passé.

Du fait de la multiplicité de ses dimensions (juridiques, socio-économiques, culturelles et religieuses, anthropologiques), les processus de transmission peuvent être considérés comme une clé de lecture pertinente pour comprendre les phénomènes de reproduction sociale et le fonctionnement des sociétés juives parfois très différentes et particulièrement influencées par les contextes locaux.

Cette multiplicité des origines et des appartenances a eu un impact non négligeable sur les pratiques de la dévolution patrimoniale, que nous souhaitons étudier lors de cette journée d’étude, sous ses différents angles et contextes.

L’arc chronologique envisagé s’étend du bas Moyen Âge à l’époque contemporaine. Qui hérite et comment dans les sociétés juives du passé ? Quels biens lègue-t-on au sein des familles et des communautés juives ? Existe-t-il un modèle juif de transmission patrimoniale ? Comment fonctionnent les interactions culturelles ?

 

PROGRAMME

Lundi 28 mai 2018 – 10h-18h

Télécharger le programme au format PDF

 

9h30-10h00 : Accueil des participants

 10h00 : Début des travaux

 

10h00 – 10h25 – Jean-Christophe Attias (EPHE, PSL – Centre Alberto-Benveniste) : « Le judaïsme, une religion de la transmission ? »

10h25 – 10h50 – Sonia Fellous (IRHT-CNRS) : « La vie de Moïse : un cas de transmission par l’image de l’Orient en péninsule Ibérique »

10h50 – 11h15 – Marina Girona Berenguer (ILC-CCHS, CSIC Madrid) : « Dot et transmission patrimoniale en Castille à la fin du Moyen Âge : famille, loi et coutumes »

 

11h15 – 11h30 : Pause

 

11h30 – 11h55 – Chloé Bonnet (Université de Perpignan-Via Domitia) : « La place des femmes dans la transmission des biens des familles juives de Perpignan et Gérone. XIIIe-XIVe siècle »

11h55 – 12h20 – Olga Karaskova (Université Lille 3) : « Et il a donné au coq l’épi de blé dans son bec : les enjeux de l’héraldique juive et les problèmes de l’attribution d’une ketubbah italienne » 

 

12h20 – 13h00 – Discussion

 

13h00 – 15h00 : Déjeuner-Buffet, Maison de la Recherche

 

15h00 : Reprise des travaux

 

15h00 – 15h25 – Michaël Gasperoni (CNRS – Centre Roland Mousnier) : « Patrimoine et fiscalité dans les ghettos d’Italie à l’époque moderne »

15h25 – 15h50 – Esther Benbassa (EPHE, PSL – Centre Alberto-Benveniste) : « L’auto-biographie de Gabriel Arié, pédagogue, leader communautaire, notable, homme d’affaires et historien comme témoignage de l’univers éclaté des Sépharades du Levant au milieu du XIXe siècle »  

 

15h50-16h10 : Pause

 

16h10 – 16h35 – Jessica Marglin (Université de Californie du Sud – Institut d’Études Avancées) : « Un cas de transmission juive à travers la Méditerranée : la succession de Nissim Shamama, 1873-83 »

16h35 – 17h00 – Cyril Grange (CNRS – Centre Roland Mousnier) : « Le patrimoine de la dynastie des Camondo entre Constantinople et Paris »

17h00 – 17h25 –  Paul Salmona (Musée d’art et d’histoire du Judaïsme) : « De la collection privée au musée public : vingt ans de donations au mahJ »

 

17h25 – 18h – Discussion finale

 

______________________

                                                       

Comité d’organisation

 

Esther Benbassa

Directrice d’études à l’EPHE, PSL, directrice du Centre Alberto-Benvenise, sénatrice de Paris

Michaël Gasperoni

Chargé de recherche au CNRS (Centre Roland Mousnier)

Cyril Grange

Directeur de recherche au CNRS (Centre Roland Mousnier)

Télécharger le programme au format PDF