Le Compendium grammatices linguae Hebraeae de Spinoza. Langage, philosophie et histoire (Colloque, 21-22 octobre 2016)
Partager

Afficher l'image d'origine

Présentation

En 1677 parut à Amsterdam le Compendium grammatices linguae Hebraeaede Baruch Spinoza. De tous ses ouvrages, la Grammaire de la langue hébraïque, inachevée, est la moins étudiée. Notre colloque vise à reconsidérer le Compendiumcomme un traité essentiel au sein du corpus spinozien. Il s’agira d’éclairer la méthode élaborée par Spinoza dans sa Grammaire en relation avec les concepts développés dans ses autres traités. Nous étudierons le  rapport qui existe entre les idées linguistiques de Spinoza et les principes de sa philosophie, ainsi que la question des sources du Compendium. Nous nous interrogerons pour savoir à qui s’adressait la Grammaire dans le contexte culturel, religieux et intellectuel d’Amsterdam au XVIIe siècle, en relation avec le marranisme et les débats de son temps.

Paris, 21-22 octobre

Colloque international organisé par Jean Baumgarten (CNRS, Paris), Irène Rosier-Catach  (CNRS / EPHE, Paris), Pina Totaro (CNR, ILIESI).

Université Paris-Diderot, Bâtiment Halle aux farines. Entrée par l’Esplanade Grands Moulins, 2 rue Marguerite Duras, Paris 13e (métro ligne 14 : Grande bibliothèque – bus 89). Voir le n° des salles ci-dessous, et leur localisation ici.

Contacts : Jean Baumgarten: jean.baumgarten@orange.fr / Irène Rosier-Catach: irene.catach@wanadoo.fr / Pina Totaro: pina.totaro@iliesi.cnr.it (Merci d’envoyer tous les courriers aux trois adresses)

Programme

Vendredi 21 octobre 2016 – 14h Salle 165E (1er étage)

14h – Présentation du Colloque par  Jean Baumgarten, Irène Rosier-Catach et Pina Totaro

14h15 – Philippe Cassuto (Aix Marseille Université, CNRS, IREMAM), La place du CGLH de Spinoza dans l’histoire de la langue et de la grammaire hébraïque

14h50 – Giovanni Licata (Università G. d’Annunzio ChietiPescara), La nature de la langue hébraïque chez Spinoza

15h25 – Pause

15h40 – Judith Kogel (CNRS, IRHT), Spinoza, lecteur de David Kimhi

16h15 – Saverio Campanini (Université de Bologne), Le Peculium Abrae d’Abraham de Balmes et la question des sources du Compendium

17h – Discussion

Samedi 22 octobre – 10h Salle 406B (4e étage)

10h15 – Pina Totaro (CNR, ILIESI): Le CGLH dans le contexte des œuvres de Spinoza

10h50 – Bernard Colombat (UFR Linguistique, Université ParisDiderot),  Les grammaires latines de l’âge classique

11h25 – Keren Mock (UFR Etudes psychanalytiques, Université Paris  Diderot), Le CGLH: une grammaire non biblique

12h05 – Irene Zwiep (Department of Hebrew and Jewish Studies, University of Amsterdam), Radical linguistics. Spinoza’s grammar between Jewish tradition and Dutch Enlightenment

12h40 – Discussion

Samedi 22 octobre – 14h Salle 410B (4e étage)  

14h – Jean Baumgarten (CNRS, Paris), Spinoza phonologue

14h35 – Lorenzo Vinciguerra (Université de Picardie), “Les voyelles sont l’âme des lettres”. Note sur la métaphore de la flûte (CGLH, ch. I)

15h05 – Martine Pecharman (CNRS), Ni Port-Royal, ni Richard Simon: le statut linguistique de l’hébreu selon Spinoza

15h40 – Discussion

16h – Pause

Table-ronde – 16h15-18h

Jean-Christophe Attias (EPHE, Paris),  Massimo Gargiulo (Centro Cardinal Bea per gli Studi Giudaici – PUG, Roma),  Pierre François Moreau (ENS, Lyon), Judith Schlanger (EPHE, Paris),  Alessandro Guetta (INALCO, Paris).

spinoza